L’aqueduc Romain

Une partie de l’aqueduc romain fut détruite par les services techniques de l’APC d’Annaba (Assemblée Populaire Communale) en 1986. Aujourd’hui, quelques « restes » de cet ouvrage subsistent dans la forêt de l’Edough, comme cette belle découverte d’étudiants en architecture en 2012. Voyez plutôt : un specus de 1,20 m de hauteur (canal souterrain), dans lequel l’eau s’achemine vers les citernes d’Hadrien.

Specus, canal souterrain de 1,20 m de hauteur

Specus, canal souterrain de 1,20 m de hauteur

L’aqueduc après une tentative de restauration par des étudiants d’architecture

L’aqueduc après une tentative de restauration par des étudiants d’architecture

reste-aqueduc-romain